Tout comme nous, vous suivez sans aucun doute de près les informations dans les médias relatives au Coronavirus-Covid19. 

Si vous avez des questions concernant le Coronavirus et son impact pour les travailleurs intérimaires actifs chez vous, les lignes directrices suivantes peuvent vous être utiles :

  • Les intérimaires présents sur votre lieu de travail doivent être traités de la même manière que vos employés permanents en termes de bien-être, de sécurité et de mesures de prévention. Les instructions que vous diffusez certainement tout comme nous concernant les mesures d'hygiène doivent bien entendu être suivies par les intérimaires au même titre que vos collaborateurs permanents. Nous pouvons bien entendu vous aider à diffuser ces communications. À cette fin, veuillez contacter vos interlocuteurs habituels.
  • Pour la durée prévue du contrat, les travailleurs intérimaires peuvent bénéficier d'un chômage temporaire pour cause de force majeure sous les mêmes conditions que vos employés permanents (par exemple : quarantaine à l'étranger, livraisons en provenance de la Chine ou de l’Italie qui ne sont plus garanties) ou motifs économiques (ex. diminution temporaire du travail en raison d’une baisse de la clientèle). Votre personne de contact habituelle vous assistera et vous informera quant aux étapes administratives à suivre. 
  • Refuser l'accès au lieu de travail aux travailleurs intérimaires à titre purement préventif n'est pas considéré comme un cas de force majeure par l’ONEM. Dans ce cas, les travailleurs intérimaires ayant un contrat en cours ont droit au paiement de leur salaire, sauf s'ils acceptent explicitement de prendre des jours de congé, de récupération du temps de travail, des heures supplémentaires, ...
  • Pour autant que ce soit techniquement possible, les travailleurs intérimaires peuvent faire du télétravail. Veuillez en informer votre personne de contact habituelle.
  • Avant d’envoyer des travailleurs intérimaires à l'étranger, vous devez comme toujours nous en informer afin que nous puissions prendre les dispositions nécessaires (par exemple, une déclaration A1 à l'ONSS ou une notification auprès des instances étrangères). Bien entendu, il faut également suivre les conseils de voyage du service public fédéral Affaires étrangères.
  • Vous devez renvoyer à la maison les travailleurs intérimaires qui sont malades. Ils ont droit à un salaire (journalier) garanti, tout comme vos collaborateurs fixes. Les travailleurs intérimaires sont au courant qu'ils doivent avertir l’agence d’intérim dans les plus brefs délais et fournir dans les temps un certificat médical à leur personne de contact. 
  • En cas de contamination d'un intérimaire qui travaille ou a travaillé chez vous, endéans une période de 14 jours calendrier avant de présenter les premiers symptômes, nous vous en informerons au plus vite. Nous vous demandons également de nous informer le plus rapidement possible si une contamination au Coronavirus a été diagnostiquée chez notre intérimaire ou chez un collègue de nos intérimaires sur votre lieu de travail afin que nous puissions prendre les mesures nécessaires. 
  • Veuillez noter qu’en tant qu’établissement de soins, il est de votre responsabilité de fournir à notre et votre travailleur intérimaire les moyens de protection nécessaires.  
  • Nous remettons à nos intérimaires une communication rappelant les lignes directrices et instructions de prévention en cas de contamination éventuelle.

Que faire en cas de contamination dans votre établissement ?

  • Si un établissement nous informe qu'une infection a été diagnostiquée, Express Medical prend immédiatement contact avec l’établissement en question.  
  • En concertation avec le Service de Prévention et l’établissement concerné, nous prendrons les mesures nécessaires. 

Vous trouverez des informations utiles sur le Coronavirus et sur les conséquences pour la mise au travail de vos employés et de vos travailleurs intérimaires sur www.emploi.belgique.bewww.voka.be et www.onem.be

Nous tenons encore à vous informer que nous pouvons vous soutenir en organisant des interviews par Skype entre vous et vos candidats. Vous pouvez de la sorte continuer à travailler en toute sécurité à distance, si vous le souhaitez.  

Si vous avez des questions à ce propos ou par rapport aux lignes directrices ci-dessus, veuillez prendre contact avec votre interlocuteur ou agence Express Medical habituelle.  Si nécessaire, la personne pourra vous mettre en relation avec notre service de prévention ou département juridique.